Une radio danoise affirme avoir tué un lapereau en direct, à coups de pompe à vélo

Photo d\'illustration d\'un lapin en train de déguster une carotte.
Photo d'illustration d'un lapin en train de déguster une carotte. (PHOTOSTOCK ISRAEL / PHOTOLIBRARY RM / GETTY IMAGES)

Le message peut sembler paradoxal. La radio 24syv affirme avoir tué l'animal à l'antenne, lundi 25 mai, afin de dénoncer les élevages industriels. Les internautes sont divisés sur l'opportunité d'une telle action.

Un présentateur de radio danois affirme avoir tué en direct un lapereau à coups de pompe à vélo, lundi 25 mai. Mais attention, selon lui, c'est pour dénoncer "l'hypocrisie" à l'égard du bien-être animal, et notamment à l'égard des milliers d'animaux élevés pour la nourriture humaine dans des élevages industriels.

La scène s'est déroulée dans le studio de cette radio de Copenhague, alors qu'une militante des droits des animaux, Linse Kessler, a tenté en vain de sauver l'animal, avant d'être sommée de partir.

I dag dræber vi kaninen Allan på Radio24syv Morgen!Han er sund og rask, 9 uger gammel og skal senere på middagsbordet hos Asger Juhl og Kristoffer Eriksen. Indtil da diskuterer vi hykleri ved dyrevelfærd.For er det mere synd at slå en kanin ihjel end en gris?

Posted by Radio24syv on dimanche 24 mai 2015

"Je l'ai frappé fort sur le cou à deux reprises pour que les vertèbres cervicales soient fracturées", a expliqué Asger Juhl, interrogé par la chaîne de télévision TV2 (en danois). "J'avais reçu des instructions d'un gardien du zoo de Aalborg, qui tue plusieurs bébés lapins chaque semaine (pour nourrir) les serpents." Il affirme avoir rapporté le lapereau mort chez lui. Il lui a ensuite retiré la peau et l'a dépecé avec ses enfants de 6 et 8 ans. Il compte le servir en ragoût pour un dîner.

"Nous ne l'avons pas fait par plaisir", affirme la radio

Cruel ? Sans doute. Mais "nous ne l'avons pas fait pour le plaisir du divertissement", s'est défendu Radio24syv sur Twitter. En effet, "des milliers d'animaux meurent chaque jour pour que les gens puissent les manger", précise également un communiqué (en anglais), dénonçant l'élevage industriel, notamment celui des porcs, particulièrement développé au Danemark. Nous achetons et mangeons des animaux qui ont eu une vie abominable. Et des animaux qui ont été tués dans les mêmes conditions (...) que le lapin dans le studio."

Reste que les amis des animaux n'ont pas tous digéré ce coup du lapin en direct. "Sans âme, cruel et sans scrupules", a par exemple dénoncé une internaute sur la page Facebook de la radio, tandis que d'autres accusent la station de s'être offert un coup de pub. Enfin, certains doutent de la crédibilité de cette mise à mort, évoquant un possible canular.