Une adolescente britannique fuit en France avec son professeur

Megan Stammers est portée disparue depuis jeudi 20 septembre.
Megan Stammers est portée disparue depuis jeudi 20 septembre. (SUSSEX POLICE / AFP)

La police britannique recherche en France une jeune fille de 15 ans, disparue en compagnie de son professeur de mathématiques.

FAITS-DIVERS - "Je me moque de ce que tu as fait ou de ce que tu es en train de faire, j'ai juste besoin de savoir que tu vas bien et que tu es en sécurité."  Cet appel à l'aide a été lancé lundi 24 septembre par Danielle Wilson, la mère de Megan Stammers lors d'une conférence de presse. Cette jeune Britannique de 15 ans est portée disparue depuis jeudi dernier. Elle semble être depuis passée en France en compagnie de son professeur de mathématiques, âgé de 30 ans. Le responsable de l'enquête, Jason Tingley, a indiqué "que le couple a quitté l'Angleterre en ferry en partance de Douvres" jeudi soir à bord de la voiture de l'enseignant, une Ford Fiesta noire. Selon lui, ils avaient prévu de regagner le Royaume-Uni dimanche en fin de soirée, mais ne se sont pas présentés à l'embarquement.


L'alerte a été donnée vendredi à la mi-journée, quand l'établissement où Megan Stammers est scolarisée dans l'East Sussex, un comté du sud-est de l'Angleterre, a constaté son absence. Les enquêteurs britanniques ne pensent pas que l'adolescente soit en danger mais ils sont en liaison avec les autorités françaises pour tenter de la retrouver. La mère, Danielle Wilson, a supplié sa fille de se manifester par téléphone ou sur les réseaux sociaux. L'appel a été relayé sur Facebook et Twitter.


Selon la presse britannique et notamment le Daily Mail, l'enseignant s'est marié l'an passé. Il possède également un blog rédigé sous son nom de scène, Jeremy Ayre. On peut notamment y lire note Europe 1 "je suis accroc à toi comme à de l'héroïne". Il évoque son "dilemme moral" ou encore "Comment devons nous, comment devrions nous, définir ce qui est bien ou mal, acceptable ou inacceptable?"La police l'a appelé "à faire la bon choix" en permettant à la jeune fille de rassurer ses parents.

Vous êtes à nouveau en ligne