Un fugitif britannique retrouvé en Espagne grâce à ses photos de vacances

Vue sur le port d\'Alicante (Espagne), le 16 novembre 2008.
Vue sur le port d'Alicante (Espagne), le 16 novembre 2008. (GUY THOUVENIN / AFP)

A partir d'une image d'un beau coucher de soleil, la police britannique a réussi à reconnaître les palmiers et le mobilier urbain de la promenade d'Alicante. L'homme, en liberté conditionnelle, était en cavale depuis un an.

Un coucher de soleil a fini par le trahir. Après avoir longtemps défié la police en publiant sur Facebook des photos de lui au ski ou au restaurant, un criminel britannique en liberté conditionnelle, qui avait quitté illégalement le territoire du Royaume-Uni, a été arrêté en Espagne, rapporte le site du Telegraph (en anglais), mercredi 8 octobre.

Condamné en 2005 pour le meurtre d'un homme dans un pub d'Exeter (Royaume-Uni), Scott Kelly avait été placé en liberté conditionnelle en 2013, avec obligation de s'installer dans un logement spécialisé dans la réinsertion des détenus. Il s'en était échappé au bout de six mois, pour se lancer dans une cavale d'un an.

Après les palmiers, retour à l'ombre

Plutôt que de se faire discret, le fugitif de 33 ans a décidé de publier régulièrement, sur les réseaux sociaux, des photos le montrant aux sports d'hiver ou dans des bars et des restaurants avec des amis. Ces images étaient toutes dépourvues d'éléments permettant d'identifier les lieux. Sauf une.

A partir d'une image d'un beau coucher de soleil, la police britannique a réussi à reconnaître les palmiers et le mobilier urbain de la promenade d'Alicante. Alertée, la police espagnole a retrouvé le fugitif en voiture sur la Costa Blanca et a organisé son extradition au Royaume-Uni, où il a été à nouveau incarcéré.

Vous êtes à nouveau en ligne