Un Français à l'origine des révélations du LuxLeaks ?

Le président luxembourgeois de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, le 10 décembre 2014 à Luxembourg.
Le président luxembourgeois de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, le 10 décembre 2014 à Luxembourg. (JOHN THYS / AFP)

L'auteur présumé de la fuite de dizaines de milliers de pages d'accords fiscaux entre le Luxembourg et des multinationales a été convoqué et inculpé de vol et blanchiment.

Il aurait déclenché le scandale du LuxLeaks. L'auteur présumé de la fuite de dizaines de milliers de pages d'accords fiscaux entre le Luxembourg et des multinationales a été convoqué et inculpé de vol et blanchiment, a annoncé le Parquet du Luxembourg.

Son identité n'a pas été révélée. Mais il s'agit d'un Français, ancien employé du cabinet d'audit PricewaterhouseCoopers (PwC) Luxembourg, selon le quotidien Luxemburger Wort. L'homme, qui vit en France, a été convoqué dans le cadre d'une commission rogatoire de la justice luxembourgeoise. Il a été entendu par le juge pendant quelques heures puis inculpé, avant d'être libéré, précise le journal.

Le reportage de France 2 a révélé la fuite des documents

Cette inculpation survient après la plainte contre X déposée par le cabinet PwC Luxembourg en juin 2012, après avoir découvert le vol de documents lors d'un reportage de France 2, un mois plus tôt. Après cette plainte de PwC, une information judiciaire avait été ouverte par le Parquet de Luxembourg. L'enquête a été relancée en novembre après les révélations de LuxLeaks par le consortium de journalistes d'investigation ICIJ.

Une commission rogatoire internationale a été lancée en France, selon une source proche du dossier, et a débouché jeudi sur l'inculpation du suspect. Selon les dirigeants de PwC, le vol avait été commis en septembre 2010 par un ancien employé de la firme, qui avait copié des données confidentielles, sans avoir été repéré, pendant près de deux ans, jusqu'à ce que le reportage de France 2 révèle la fuite des documents. Une enquête interne a permis d'identifier le suspect.

Vous êtes à nouveau en ligne