Ukraine : Russes et Occidentaux s'opposent à l'ONU

(Reuters)

Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité a tourné au dialogue de sourds entre Occidentaux et Russes ce lundi matin. Les premiers accusent Moscou d'être à l'origine de la tension dans l'est de l'Ukraine sur le modèle de ce qui s'est passé en Crimée. Alors que Moscou demande  à Kiev de "cesser d'utiliser la force contre le peuple ukrainien". 

"Le sang a déjà été
versé et il faut éviter d'urgence une nouvelle escalade
" a lancé l'ambassadeur russe Vitali Tchourkine qui demande aux Occidentaux et notamment aux Etats-Unis, de faire pression sur les autorités de Kiev pour
qu'elles "cessent d'utiliser la force contre le peuple ukrainien et entament un
véritable dialogue :
c'est l'Occident qui déterminera si
la guerre civile en Ukraine peut être évitée"

Mais pour l'ambassadrice
américaine Samantha Power , c'est la Russie qui a "créé et orchestré l'instabilité"
dans l'est de l'Ukraine, une "copie conforme des tactiques utilisées
par les forces russes dans les premières étapes
de la crise en Crimé
e". Et elle insiste : "Nous savons qui est derrière:
seule la Russie est capable d'une telle opération dans cette région
".

"35.000 et 40.000 soldats russes aux abords de la frontière avec l'Ukraine" (ambassadeur GB)

Et pour l'ambassadeur britannique Mark Lyall
Grant,  "la Russie interfère une nouvelle fois
directement dans les affaires intérieures de l'Ukraine
en utilisant des prétextes et la force militaire
". Et il dénonce la mobilisation russe aux frontières du pays : "Les images satellitaires montrent qu'il y a entre 35.000 et 40.000 soldats russes aux abords de la frontière avec l'Ukraine équipés d'avions de combat, de chars, d'artillerie et d'unitésde soutien logistique".

Quant à l'ambassadeur français Gérard Araud, il a appelé la Russie "à s'engager
résolument dans la désescalade et à condamner, avec l'ensemble de ce Conseil, les tentatives
de déstabilisation conduites pas des groupes armés dans l'est de l'Ukraine"
. Ce que la Russie n'a pas fait. 

Vous êtes à nouveau en ligne