Ukraine : la Banque centrale limite les retraits à 1 000 euros par jour

Une banque près de la place Maïdan, à Kiev (Ukraine), le 25 février 2014.
Une banque près de la place Maïdan, à Kiev (Ukraine), le 25 février 2014. (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)

La devise ukrainienne, la hryvnia, a perdu le quart de sa valeur depuis le début de l'année, alors que le pays est au bord de la faillite.

A la crise politique et diplomatique s'ajoute désormais une crise bancaire. La Banque centrale ukrainienne a annoncé, vendredi 28 février, avoir limité à 15 000 hryvnias (1 095 euros) le montant quotidien maximal pouvant être retiré dans les banques du pays.

La devise ukrainienne, la hryvnia, a perdu le quart de sa valeur depuis le début de l'année, alors que le pays est au bord de la faillite. En 2013, la dette publique atteignait ainsi 42,8% du PIB, selon le FMI.

En raison de cette situation, les agences de notation Fitch, Moody's et Standard & Poor's ont dégradé la note de l'Ukraine en décembre, janvier et février à B-, Caa2 et CCC avec perspective négative. Soit les dernières notes possibles avant le défaut de paiement, comme nous l'expliquions dans un article consacré à cette question. Kiev a ainsi demandé l'aide au Fonds monétaire international. 

Vous êtes à nouveau en ligne