En Ukraine, des "liquidateurs" de Tchernobyl crient leur colère

Benoît Zagdoun

A Kiev (Ukraine), deux mille manifestants ont affronté les policiers anti-émeute devant le Parlement, jeudi 3 novembre 2011. Les parlementaires examinent un projet de loi qui autoriserait le gouvernement à diminuer les allocations versées aux secouristes intervenus sur le site de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986 ou encore aux anciens combattants d'Afghanistan. Des mesures d'austérité destinées à avoir accès à un programme d'aide de 15 milliards de dollars (11 milliards d'euros) du Fonds monétaire international.

Vous êtes à nouveau en ligne