Bruxelles réagit aux annonces de Cameron

FRANCE 2

En direct de Bruxelles, Valéry Lerouge rapporte les réactions des dirigeants de l'UE aux exigences du Premier ministre britannique ce mardi 10 novembre.

Le Premier ministre britannique a clairement fait comprendre qu'il veut fixer ses conditions pour maintenir la place de son pays dans l'UE. Mais du côté de Bruxelles, les demandes de David Cameron ont été entendues "d'une oreille plutôt sourde", commente Valéry Lerouge sur place. "La commission européenne a été claire : il y a des demandes hautement problématiques. En langage diplomatique, ça veut dire 'irrecevable'. Notamment quand David Cameron veut faire de la discrimination sur les prestations sociales, ce serait contraire aux traités européens."

Un effet domino ?

Pour le reste, la Commission se dit "ouverte à la négociation". "Même si tout le monde craint qu'en cédant aux Britanniques, on réveille des velléités d'autres pays, où chacun va venir avec sa liste de revendications, en brandissant la menace d'une sortie de l'Union", ajoute le journaliste. Le gouvernement britannique espère obtenir un accord d'ici le prochain sommet européen, prévu juste avant Noël.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne