Travail détaché : le gouvernement serre la vis

FRANCE 2

Le gouvernement prend des mesures contre la fraude aux travailleurs détachés.

Le nombre des travailleurs détachés venus de l'étranger a explosé ces derniers mois et beaucoup seraient en situation irrégulière. Face à la colère des artisans du bâtiment, une carte professionnelle sera désormais obligatoire. Nom, prénom, employeur, les informations seront vérifiées avec des contrôles renforcés. "Ce qui se joue ici, c'est à la fois de regarder la situation des travailleurs détachés pour éviter les abus et la concurrence déloyale", a rappelé la ministre du Travail Myriam El Khomri.

Payer les charges dans le pays d'origine

Le recours aux travailleurs détachés est légal, mais sous certaines conditions. Par exemple, un ouvrier polonais doit toucher au moins le SMIC, travailler 35 heures maximum par semaine et être logé et nourri par son employeur. En échange, l'entreprise paye ses charges dans le pays d'origine du salarié, jusqu'à 30% de moins qu'en France. Mais dans les faits, ces obligations sont loin d'être toujours respectées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne