Pologne : les propos de Macron divisent le pays

France 3

Emmanuel Macron a critiqué l’attitude de la Pologne sur la directive des travailleurs détachés. Des propos qui divisent le pays, explique la correspondante Maya Szymanowska.

Les propos d’Emmanuel Macron sur l’attitude isolationniste de la Pologne ont fait resurgir les profondes divisions qui fracturent la Pologne, analyse la correspondante Maya Szymanowska. "L’escalade entre Paris et Varsovie a été largement commentée en Pologne, et ces commentaires reflètent la profonde division du pays en deux. D’un côté, il y a les médias publics, qui ont été transformés en outils de propagande du parti conservateur au pouvoir, et qui passent en boucle la réaction outrée de la Première ministre", rapporte la journaliste.

Inquiétudes de l’opposition

La frange moins conservatrice de la Pologne est, au contraire, indignée par la réponse de Varsovie, poursuit la journaliste. "De l’autre côté, il y a les médias indépendants, ainsi que l’opposition, où le ton est plutôt à la consternation suite à la réponse de Beata Szydlo. Le plus grand quotidien, Gazeta Wyborcza, estime que le parti conservateur est en train de tourner la Pologne vers la Russie et de l’éloigner de l’Europe. L’opposition libérale et de gauche s’inquiète de la politique isolationniste des conservateurs, qui amoindrit le poids de la Pologne sur l’arène européenne", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne