Castorama délocalise et ça coince !

Cette vidéo n'est plus disponible

Alors que 321 postes seront supprimés chez Castorama, puis délocalisés en Pologne, les salariés de l'enseigne s'indignent : on leur demande de former ses successeurs. 

Plus de 300 postes supprimés chez Castorama, une comptabilité totalement délocalisée en Pologne et une direction qui demande à ses salariés de former la nouvelle équipe polonaise. "Certains interlocuteurs du CSP (le Centre de services partagés de Cracovie) viendraient travailler aux côtés des équipes comptables de Castorama France à Templemars (Nord) pour se former", a fait valoir l'enseigne. Une situation intolérable pour le représentant syndical FO, Jean-Paul Gathier. Pour une salariée dans l'entreprise depuis 11 ans, Élodie Demulier, il n'est pas question d'accepter cette demande. "On nous prend pour des lapins de six semaines", s'insurge-t-elle. 

Castorama précise la mesure 

"C'est le cynisme de la direction, explique Jean-Paul Gathier. On ne peut pas imaginer laisser filtrer une information de cette nature auprès des salariés, c'est extrêmement violent." Jeudi 1er mars, le directeur de ressources humaines de Castorama, Olivier Lurson, s'est toutefois défendu. "Aucun des collaborateurs concernés par une suppression de poste ne sera chargé d'assurer ces formations", a-t-il précisé. 

Vous êtes à nouveau en ligne