Ukraine : Tchernobyl attire des touristes du monde entier

Tchernobyl ouvre désormais ses portes aux touristes. L'ancien site nucléaire ukrainien est devenu une attraction. 50 000 personnes s'y seraient rendues l'an dernier.

En route pour Tchernobyl. Premier arrêt : la forêt rouge. Si les arbres entourant le site nucléaire ukrainien ont retrouvé une robe verte, le bip-bip des détecteurs de radiation indique encore le danger mortel qui a donné son nom à la forêt. Le 26 avril 1986, le réacteur numéro 4 de la centrale explose, les poussières radioactives se répandent dans toute l'Europe.

La nature reprend ses droits

30 ans plus tard, ils viennent du monde entier se prendre en photo. Un périple hors des sentiers battus. "Toutes les villes du monde commencent à se ressembler, on y voit des Ikea, Mango, Zara, je voulais voir quelque chose de totalement différent comme Tchernobyl", explique Maja Bandic, une touriste croate au micro de France 2. Après une vérification de son niveau d'irradiation pour se rassurer, la balade se termine à Pripiat, ville fantôme, évacuée au lendemain de la catastrophe. Quelques vestiges rappellent encore la présence de l'homme. Ce dernier disparu et malgré la radioactivité, la nature y reprend peu à peu ses droits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne