Tchernobyl : un artiste contre les fake news

FRANCEINFO

L'artiste Valeriy Korshunov remet au goût du jour la fameuse catastrophe pour dénoncer de fausses informations qui ont circulé.

C'est un projet surprenant, mais qui lui tient fortement à cœur. Valeriy Korshunov est un artiste multimédia originaire de Kiev (Ukraine). Il a décidé de se réapproprier la zone d'exclusion de Tchernobyl. C'est dans cette ville que la catastrophe nucléaire de 1986 avait eu lieu. Un événement qui a profondément marqué cet artiste. "On ne peut pas prétendre que rien ne s'est passé ici. Tchernobyl existe, c'est un fait", rappelle-t-il.

Donner une seconde vie au lieu

La zone a longtemps été laissée à l'abandon. Valeriy Korshunov a décidé de peindre d'immenses fresques représentant parfois une main, un atome. Avec ces œuvres, c'est aussi une manière pour lui de dénoncer la communication très secrète du gouvernement de l'époque à travers un aspect esthétique. "Nous nous sommes aperçus que rien ne se passait à Tchernobyl en terme de culture. Pourtant la culture doit repenser des problèmes comme celui-ci", estime l'artiste.

Vous êtes à nouveau en ligne