VIDEO. L’Ukraine va construire une centrale solaire à Tchernobyl, "à cent mètres du réacteur qui a explosé en 1986"

Trente et un ans après la catastrophe nucléaire, l’Ukraine va bientôt ouvrir sa première centrale photovoltaïque dans la zone contaminée de Tchernobyl.

Deux mille kilomètres carrés abandonnés après l'explosion d'un réacteur nucléaire en 1986. C’est la zone contaminée de Tchenorbyl, en Ukraine. A cause des radiations, il est impossible d’y habiter, de cultiver des terres ou même d’utiliser les forêts. Malgré la mise en place d’une zone d’exclusion, plus de trois mille travailleurs se rendent chaque jour à Tchernobyl. Pour ne pas laisser cette zone à l’abandon et en tirer profit, les autorités ont eu une idée : y construire une centrale solaire.

3 800 panneaux photovoltaïques

"C’est notre premier projet dans la zone de dix kilomètres de Tchernobyl, à cent mètres du réacteur qui a explosé en 1986.", indique Evguen Variaguine, directeur de l'entreprise ukraino-allemande Solar Chernobyl qui a réalisé ce projet. Au total, 3 800 panneaux photovoltaïques vont poser sur 1,6 hectare, l’équivalent de deux terrains de football. Le coût du projet s’élève à un million d’euros, que le groupe espère rentabiliser d’ici à sept ans.

La centrale aurait une puissance électrique de 200 mégawatts, mais le gouvernement prévoit de produire jusqu’à 4 000 mégawatts. Concrètement, elle pourrait couvrir la consommation d'environ 2 000 foyers. 

Des précautions pour ne pas creuser le sol irradié 

Des précautions sont néanmoins nécessaires. Les panneaux sont par exemple surélevés pour ne pas creuser le sol irradié. Mais l’entreprise affirme qu'il n'y a pas de risque pour les employés : "Nous obéissons à toutes les normes de sécurité radiologique pour les travailleurs. Tout le monde a des dosimètres. Des services spéciaux vérifient que nous sommes protégés." explique Evguen Variaguine. 

Vous êtes à nouveau en ligne