Suisse : un référendum pour encadrer les armes

FRANCE 3

Dimanche 19 mai, les Suisses devront s'exprimer sur un durcissement ou non des conditions d'accès aux armes. 3 habitants sur 10 en détiennent au moins une.

On y vient aussi en famille. Dans cette armurerie suisse, une jeune fille de 13 ans vient tester son pistolet sur des cibles, car dans le pays, les enfants peuvent tirer dès l'âge de 12 ans sous l'œil de leurs parents. L'attraction principale reste les promotions sur les pistolets automatiques. "Chez nous, ça s'utilise pour se faire plaisir", confie un vendeur. En Suisse, on dénombre entre 2 et 3,4 millions d'armes pour 8 millions d'habitants. Pour acheter un produit dans une armurerie, il suffit de présenter sa carte d'identité et un casier judiciaire vierge.

Le "oui" l'emporterait

Mais cette situation singulière en Europe pourrait bientôt changer. Parce que la Suisse se trouve dans l'espace Schengen, une directive pour lutter contre le terrorisme prévoit que l'achat de ces armes nécessite une autorisation spéciale. Les passionnés craignent que l'Europe leur fasse perdre leur droit, alors ils ont négocié un référendum organisé dimanche 19 mai. Selon les derniers sondages, le camp du "oui" à cette directive l'emporterait de 5 à 15 points d'avance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne