L'UE se penche sur la succession de Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne

France 3

À deux semaines des élections européennes, les 27 dirigeants des pays membres de l'UE discutent jeudi 9 mai en Roumanie du renouvellement des postes-clefs des institutions européennes, notamment celui de la commission.

Brexit oblige, Theresa May n'a pas été convié jeudi 9 mai à Sibiu (Roumanie). Au programme des 27 pays membres de l'UE, la nomination du successeur de Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne. Il y a cinq ans, le candidat de la famille politique qui remporte les élections européennes obtenait au passage le fauteuil de président de la Commission, rappelle l'envoyé spécial de France 3 à Sibiu, Pascal Verdeau.

Merkel ou Barnier ?

Cette année, Angela Merkel, la chancelière allemande, a son candidat : un député conservateur allemand. Emmanuel Macron n'a pas l'intention de se faire forcer la main par les députés. Selon lui, ce sont les chefs d'État qui doivent leur feu vert à cette nomination. Dans ce cas, le Français Michel Barnier est pressenti. Les grandes manœuvres commencent à deux semaines des élections européennes du 26 mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne