UE : ces pays "frugaux" qui font durer les négociations

FRANCEINFO

Quatre pays de l’Union européenne sur 27 ont bloqué les négociations au sommet de Bruxelles. Qui sont-ils et pourquoi sont-ils si frileux à verser des subventions à leurs partenaires ?

Suède, Danemark, Pays-Bas, Autriche, ces pays dits "frugaux" seraient "radins" selon certains pays européens. Chacun de ces États se disent plutôt "économes" et "bons gestionnaires". Pourquoi sont-ils si fermes ? Parce qu'ils disent avoir fait des réformes drastiques alors que d'autres pays européens ne les auraient pas faites. Ces réformes concernent le marché du travail ou encore les retraites.

Ils paient plus, mais ils gagnent beaucoup plus

Aux Pays-Bas par exemple, l'âge légal de départ à la retraite est de 65 ans. En France, il est pour l'instant de 62 ans. Ces pays ont aussi beaucoup diminué la dépense publique : au Danemark elle représente moins de 51% du PIB, en France elle reste à 56% du PIB. Les frugaux considèrent les États du sud de l’UE comme des cigales. Les pays frugaux rentrent dans la fameuse catégorie des États contributeurs nets : en clair ils versent davantage au budget européen qu'ils ne reçoivent. Mais ils sont largement gagnants. Ils contribuent peu par rapport au bénéfice qu’ils tirent de l’accès au marché européen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne