Séisme en Italie : on pense déjà à la reconstruction

France 2

Sur place, on parle déjà de reconstruction. Plusieurs millions d’euros ont été débloqués par le gouvernement alors qu’une polémique commence sur place : elle remet en cause la construction de certains bâtiments qui auraient dû résister au tremblement de terre.

L’état d’urgence a été décrété et une première enveloppe de cinquante millions d’euros a été débloquée immédiatement pour soutenir les efforts de recherche. Le président du Conseil italien, Matteo Renzzi, va désormais plus loin, il promet un vaste plan de prévention de séismes notamment pour mettre aux normes anti-sismiques les très nombreux bâtiments historiques italiens.

La population mécontente

Un plan qui est nécessaire face au choc et à la colère qui commence à monter dans la population italienne. Avec notamment des scandales comme l’école d’Amatrice, qui s’est totalement effondrée avec le tremblement de terre alors qu’elle a été rénovée il y a seulement quatre ans, soit-disant pour respecter les normes anti-sismiques. Beaucoup soupçonnent qu’il y ait eu des malversations, de la corruption et que cela soit en partie responsable du très lourd bilan de ce tremblement de terre, explique le journaliste sur place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne