Pour aider les victimes du séisme en Italie, mangez des pâtes ou allez voir un match de foot

Des maisons détruites par le séisme à Casale (Italie), le 26 août 2016.
Des maisons détruites par le séisme à Casale (Italie), le 26 août 2016. (MARIO LAPORTA / AFP)

Depuis le tremblement de terre, les initiatives éclosent un peu partout dans la Péninsule et sur les réseaux sociaux. 

Dons de sang, collecte de vêtements, de nourriture ou de jouets...  Trois jours après le séisme qui a frappé le centre de l'Italie faisant au moins 278 morts et 400 blessés, les gestes de solidarité se multiplient dans toute l'Italie. Des cuisiniers bénévoles sont venus en renfort sur la zone du tremblement de terre pour perpétuer une tradition centenaire. 

Les centres de don du sang ne désemplissent pas. En Ombrie, certains donneurs ont même été refoulés des hôpitaux de Pérouse mercredi. Aux centres de collecte de la Croix-Rouge ou de Caritas, nourriture, eau ou jouets pour les enfants particulièrement nombreux sur les lieux du séisme affluent, à tel point que certaines organisations ont appelé à cesser les dons en nature. Mais les initiatives en faveur des victimes sont parfois plus inattendues.

Manger des spaghettis "all'amatriciana" 

Paolo Campana, un graphiste romain qui passait tous ses réveillons du Nouvel An à Amatrice, la commune la plus touchée par le séisme, a lancé un appel à tous les restaurateurs italiens : ajouter à leur menu un plat de pâtes "all'amatriciana", une spécialité de pâtes à la sauce tomate, joue de porc et fromage de brebis, née dans ce village. et reverser pour chacun deux euros à la Croix-Rouge italienne.

Quelque 700 restaurateurs, dans toute l'Italie et même à l'étranger, ont ajouté la recette à leur menu. Le chef britannique ultra-médiatique Jamie Oliver s'est rallié à cette idée, invitant ses clients à "manger pour l'Italie". Une chaîne de restaurants britannique lui a emboité le pas, ainsi que deux restaurants new-yorkais et un espagnol.

Hi guys in support of the victims of the earthquake in Italy me and my 700 chefs at Jamie's Italian are cooking the specific dish from the area "Pasta Amatriciana" it will be on the specials board tonight at @jamiesitalianuk for a month £2 pound from each dish will go straight to the international red cross and I think we can easily make thousands and thousands of pounds to help.... Many restaurants are getting involved and this could really make a difference, money will go to supporting to Fire Fighters in the digging set up of tent camps for homeless and provision of food and clothing and medical assistance to people injured, old, kids, pregnant. Sadly this activity will run for months to come as it will take time to relocate people in new accomodations. But we can support for the same time - every bit of help will count big love to all and big love from me and my teams to our Friends in Italy we love you x X X X X #eatforitaly @elbi #terremotocentroitalia #every1counts

Une photo publiée par Jamie Oliver (@jamieoliver) le

Le réseau international Slow Food a repris l'idée. Son fondateur Carlo Petrini a invité les restaurateurs à "mettre au menu le plat emblématique de la ville touchée, à l'y laisser au moins un an et à reverser une petite partie de la recette". Et la recette se met à circuler sur les réseaux sociaux. Coïncidence : la 50e édition du festival des pâtes "all'amatriciana" était prévue ce week-end dans la petite ville d'Amatrice aujourd'hui détruite.

Aller voir un match de foot ou acheter un maillot

Le monde du football italien a également manifesté son soutien. Le président du club de Naples, Aurelio De Laurentis, a annoncé qu'une partie de la recette du match entre son équipe et l'AC Milan dimanche serait reversée aux victimes.

Maurizio Zamparini, le président du club de Palerme, a invité tous les tifosi du club sicilien à remplir le stade lors du match face à Naples la semaine prochaine et promis de reverser l'intégralité de la recette.

Le Chinois Zhang Jindong, nouveau propriétaire de l'Inter Milan, a annoncé qu'il allait verser 200 000 euros pour aider les victimes. Sami Khedira, le milieu de terrain allemand de la Juventus Turin, a promis un don de 20 000 euros. Il a aussi mis un de ses maillots, signé, aux enchères. Tout comme son équipier Paulo Dybala ou Francesco Totti, le légendaire capitaine de l'AS Rome.

Aller au musée, nager ou jouer au tennis

Le ministère de la Culture a enjoint les Italiens à se rendre dans les musées nationaux dimanche, s'engageant à reverser les recettes des entrées. La nageuse Federica Pellegrini, l'une des plus grandes vedettes du sport italien, a mis aux enchères une session de natation avec elle. Flavia Penetta, victorieuse l'année dernière de l'US Open, propose sur la même plateforme d'enchères (Charitystars) d'échanger quelques balles avec elle.

Une pétition en ligne lancée sur Change.org a suggéré que la cagnotte actuelle du loto d'une valeur de 128,8 millions d'euros soit reversée aux victimes du séisme. Elle a déjà rassemblé plus de 7 000 signatures.