DIRECT. Séisme en Italie : le bilan continue de s'alourdir et atteint 281 morts

Des secouristes de la Croix-Rouge italienne transporte le corps d\'une victime du séisme le 26 août 2016 à Amatrice (Italie).
Des secouristes de la Croix-Rouge italienne transporte le corps d'une victime du séisme le 26 août 2016 à Amatrice (Italie). (ANDREAS SOLARO / AFP)

L'inhumation de la première victime a eu lieu vendredi à Rome. Des funérailles nationales sont prévues samedi dans la localité d'Ascoli Piceno pour une quarantaine de tués.

L'espoir de retrouver des survivants après le puissant séisme qui a frappé mercredi matin le centre de l'Italie s'est amenuisé, vendredi 26 août. Trois jours après le tremblement de terre, le bilan de la catastrophe s'est établi à 281 morts et près de 400 blessés.

Les recherches arrêtées presque partout. Les équipes de secours continuent de s'activer dans le village d'Amatrice (région du Latium). Mais dans des villages voisins, comme celui de Pescara del Tronto, les opérations ont été interrompues.

 Des funérailles nationales sont prévues samedi dans la localité d'Ascoli Piceno pour une quarantaine de tués. Une journée de deuil sera observée dans l'ensemble de l'Italie et les drapeaux seront mis en berne. L'inhumation de la première victime a eu lieu vendredi à Rome.

 
Quelque 2 500 personnes sont sans abri après ce séisme, le plus meurtrier depuis celui de L'Aquila, responsable de la mort de 308 personnes en avril 2009. Des toiles de tente ont été installées pour accueillir les habitants qui ont perdu leur lieu de résidence.

11h42 : L'espoir de retrouver des survivants s'amenuise, mais les secouristes continuent de fouiller les décombres des villages du centre de l'Italie frappés, mercredi, par un séisme. A Rio, petit village près d'Amatrice, les autorités tentent de rouvrir la route au milieu des ruines.





(MARIO LAPORTA / AFP)

11h02 : J'ai suivi le travail des centaines de secouristes, de militaires, de forces de l'ordre et de volontaires déployés à Amatrice (Italie), ville meurtrie par le séisme. "Nous n'abandonnerons personne", m'explique le responsable local des gardes-forestiers.



(IPA PRESS ITALY / SIPA)

09h55 : Bonjour @Lou, une fillette d'une dizaine d'années a bien été secourue mercredi après-midi, après 16 heures sous les décombres. La petite Georgia en est ressortie sans une égratignure mais couverte de poussière. Voici les images de son sauvetage.

(FRANCE 2)

09h55 : Une fillette de 10 ans a été sauvée des décombres ?

09h01 : La chef du département des situations d'urgence de la protection civile n'a, en revanche, pas fait mention de nouveaux survivants. Les secouristes continuent néanmoins à fouiller les décombres.

08h55 : Le bilan du séisme en Italie s'alourdit encore, avec 267 morts et 387 blessés, selon la protection civile italienne.

08h12 : Au lourd bilan humain du tremblement de terre, s'ajoutent les dégâts sur le patrimoine italien. "L'urgence historique et culturelle, ici dans le centre de l'Italie, est très importante", explique à franceinfo Giovanni Coviello, commandant du corps forestier de la province de Rieti.



(MAXPPP)

Vous êtes à nouveau en ligne