Sarkozy : "Le plan d'aide est la seule solution"

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le président français Nicolas Sarkozy a réaffirmé à l'issue d'une réunion interministérielle que le plan d'aide européen à la Grèce est "la seule voie possible pour résoudre le problème de la dette grecque". Il concède que "donner la parole au peuple est toujours légitime", mais demande que "chacun consente aux efforts nécessaires", et tienne ses engagements.

Nicolas Sarkozy a voulu être clair : il n'y aura pas de “plan B”. “Le plan adopté jeudi dernier à l'unanimité des 17 Etats membres de la zone euro est la seule voie possible pour résoudre le problème de la dette grecque”, a déclaré le président français à l'issue d'une réunion interministérielle.

S'il admet que “donner la parole au peuple est toujours légitime”, il semble trouver que le moment n'était peut-être pas le mieux choisi : “la solidarité de tous les pays de la zone euro ne saurait s'exercer sans que chacun consente aux efforts nécessaires”, rappelle-t-il.

Il annonce que la France et l'Allemagne réuniront toutes les institutions européennes et le FMI avec le Premier ministre grec pour discuter de la situation. Mais le programme de la réunion ne devra tourner qu'autour d'un seul principe : “examiner [...] les conditions dans lesquelles les engagements pris seront tenus”, martèle-t-il.

Vous êtes à nouveau en ligne