Royaume-Uni : les anti-européens font une percée historique aux élections locales

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Tous les résultats des élections municipales d'Angleterre et du Pays de Galles, qui se sont tenues jeudi, ne sont pas encore connus mais on sait que le parti UKIP obtient déjà un quart des voix. Un résultat sans précédent pour ce parti de l'indépendance, qui n'était jusqu'à présent que très faiblement représenté.

Le parti anti-européen
britannique a réussi à mobiliser les voix au-delà de ses espérances. Le Parti
de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP) n'avait jusqu'à présent obtenu de bons
scores que lors d'élections partielles. Jeudi, il fait un percée historique lors
des municipales d'Angleterre et du Pays de Galles. Selon les premiers
résultats, il obtiendrait un quart des voix et se placerait deuxième, derrière les
conservateurs. Cela ferait pour le parti une centaine de conseillers municipaux contre sept auparavant.

Anti-européen et
anti-immigration

UKIP, très à droite, a fait campagne autour de deux
thèmes : sortir de l'Union européenne et réduire l'immigration. Cependant,
il dit ne pas être d'extrême droite et rejette le racisme. 

Il faut maintenant
savoir si ce vote est un vote de protestation où le début d'une percée durable
du UKIP. Les résultats sont peut-être à relativiser car l'élection ne
concernait que les petites communes anglaises, plutôt en milieu rural. Aucune
grande ville n'a voté. Ils montrent néanmoins un rejet des grands partis
traditionnels.

"Nous voulons fondamentalement changer la politique britannique"(Nigel Farage, leader d'UKIP)

Sur l'antenne de la BBC , Nigel Farage a qualifié ces partis adverses de partis sociaux-démocrates. "Nous avons trois
partis [conservateurs, travaillistes et libéraux] qui n'ont plus la capacité de
gouverner notre propre pays, qui nous ont laissés au bord de la faillite et
laissé la porte ouverte aux politiques d'immigration
," selon le leader du
UKIP.

Vous êtes à nouveau en ligne