VIDEO. "Intellectuellement, c'est acté dans sa tête" : Sébastien Chenu est sûr qu'Emmanuel Macron va céder le siège de la France à l'ONU

FRANCEINFO

Sébastien Chenu, député RN du Nord, a estimé sur franceinfo qu'Emmanuel Macron pourrait accepter de partager le siège français à l'ONU avec l'Allemagne et l'Europe car cela correspond à "sa logique politique". 

Invité de franceinfo mercredi 13 mars, le porte-parole du Rassemblement national et député du Nord, Sébastien Chenu a affirmé que l'idée d'une mutualisation du siège de la France à l'ONU était "intellectuellement actée dans la tête d'Emmanuel Macron".

"Soumission à la doxa allemande"

L'Allemagne, par la voix de la dirigeante de la CDU, Annegret Kramp-Karrenbauer a en effet proposé une nouvelle fois lundi à la France d'abandonner son siège permanent au Conseil de sécurité de l'ONU, au profit d'un siège mutualisé "européen". La proposition a toujours été refusée jusqu'ici par la France. La rumeur est remontée au moment de la signature du traité d'Aix-la-Chapelle en janvier dernier, mais pour Sébastien Chenu, Emmanuel Macron pourrait accepter "parce que c'est sa logique politique, la disparition des nations derrière l'Europe".

Le député du RN l'affirme : "Je prête au président des intentions que je connais, qui est la disparition des nations derrière l'Europe". " Ce n'est pas un plan secret c'est une logique politique" ajoute Sébastien Chenu. Et il assure que "les gouvernements français sont soumis à la doxa allemande".

Vous êtes à nouveau en ligne