Plan de relance économique : tensions à Bruxelles

France 3

Les 27 membres de l'UE n'arrivent pas à se mettre d'accord sur les contours du plan de relance économique commun. Il est possible qu'il n'y ait pas d'accord dimanche 19 juillet.

Les Européens n'arrivent pas à s'entendre sur les détails de leur plan de relance économique commun dimanche 19 juillet. "Face au camp des 'frugaux', le couple franco-allemand est passé de l'irritation à l'exaspération. Samedi soir, il y a eu un dîner à 27 sans aucune percée majeure", explique dimanche midi le correspondant de France Télévisions en Belgique, Pascal Verdeau, en direct de Bruxelles.

Une brouille entre la France et les 'frugaux'

Au cours d'une réunion restreinte, Emmanuel Macron et Angela Merkel ont décidé de claquer la porte, car le camp des 'frugaux' veut réduire drastiquement la taille du plan de relance et notamment le volume des subventions qui pourraient passer en deçà des 400 milliards d'euros. Pour Paris et Berlin, c'est une ligne rouge qui exige une attitude plus constructive, précise le journaliste. Le plan commun de relance économique s'élève à 750 milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne