Référendum en Catalogne : "Profond échec du projet indépendantiste" pour Rajoy

(Mariano Rajoy, aujourd'hui, lors de son point presse sur la Catalogne © REUTERS/Andrea Comas)

Le vote, organisé dimanche, n'a rassemblé qu'un tiers des Catalans, souligne le chef du gouvernement espagnol. Il n'a aucune valeur... La seule solution pour les indépendantistes serait, à ses yeux, que le Parlement catalan propose une réforme de la Constitution.

Il ne s'était pas exprimé depuis. Depuis que la Catalogne a massivement voté - à 80% - pour son indépendance. C'était dimanche... Mariano Rajoy, le chef du gouvernement espagnol, est sorti de son silence aujourd'hui. Pas de déclaration fracassante, juste une mise au point de ce que l'on savait déjà. "Ce qui était illégal il y a un an demeure illégal aujourd'hui" .

Car un tel référendum n'a aucune valeur en Espagne - à moins d'un changement de la Constitution. C'est d'ailleurs la suggestion que formule Rajoy : que le Parlement catalan initie "un processus de réforme de la Constitution" . Et de marteler : "le dialogue interviendra dans les limites de la Constitution" .

Au-delà, le chef du gouvernement a eu beau jeu de démontrer que ce vote avait "montré le profond échec du projet indépendantiste" : s'il y a bien eu 80% de "Oui", seuls 2,3 millions de personnes, sur 7,5 millions de Catalans, ont pris part au vote

Vous êtes à nouveau en ligne