Que faisait-on sur le site préhistorique de Stonehenge ? La fête !

Des touristes assistent au solstice d\'été, le 21 juin 2010, sur le site de Stonehenge, en Angleterre. 
Des touristes assistent au solstice d'été, le 21 juin 2010, sur le site de Stonehenge, en Angleterre.  (KIERAN DOHERTY / REUTERS)

Jusqu'à un dixième de la population d'Angleterre pouvait s'y rendre afin de célébrer le solstice, vers 2 500 avant Jésus Christ. 

Que se passait-il à Stonehenge ? Le site préhistorique du sud de l'Angleterre, n'est désormais plus une énigme. Selon des chercheurs britanniques, il était à l'origine un cimetière, puis il est devenu un lieu de rassemblement et de fête, ont-ils indiqué samedi 9 mars.

D'après ces chercheurs, cet alignement circulaire d'immenses pierres, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, était un cimetière réservés aux élites et aux privilégiés, vers 3 000 avant Jésus-Christ. Dans une seconde phase, vers 2 500 avant Jésus-Christ, le site a eu une fonction plus conviviale. Stonehenge était "un lieu de rassemblement", a souligné le professeur Parker Pearson, de l'University College à Londres, à l'issue de dix ans de recherches avec une équipe de scientifiques britanniques. "Nous avons découvert que les gens venaient de tout le pays avec leurs bêtes, certains même d'Ecosse".  Jusqu'à un dixième de la population du pays pouvait s'y rendre afin de célébrer le solstice. 

D'après les scientifiques, le déclin de Stonehenge s'explique ensuite par l'abandon de la culture communautaire et l'arrivée de populations plus individualistes.