Présidentielle en Pologne : le candidat conservateur crée la surprise

Le candidat conservateur, Andrzej Duda, après l\'annonce des premiers résultats, le 10 mai 2015 à Varsovie.
Le candidat conservateur, Andrzej Duda, après l'annonce des premiers résultats, le 10 mai 2015 à Varsovie. (WOJTEK RADWANSKI / AFP)

Le président sortant, Bronislaw Komorowski, donné favori, subit un revers avec seulement 33,1% des voix, contre 34,5% à son adversaire conservateur, Andrzej Duda.

Le candidat conservateur d'opposition, Andrzej Duda, a créé la surprise, dimanche 10 mai, en arrivant en tête au premier tour de la présidentielle en Pologne, selon une estimation. Le président sortant, Bronislaw Komorowski, donné favori, subit un revers avec seulement 33,1% des voix, contre 34,5% à son adversaire.

Le candidat contestataire, le rockeur Pawel Kukiz, arrive troisième avec 20,5%, un résultat au-delà de toute espérance, selon cette estimation.

"La campagne de Bronislaw Komorowski a été très faible"

Ces résultats ont pris par surprise les analystes polonais. "La campagne électorale de Bronislaw Komorowski a été très faible. Son équipe a totalement négligé la puissance de ses opposants", commente un politologue de l'Académie polonaise des sciences, Stanislaw Mocek. Pour un de ses confrères, Eryk Mistewicz, le revers du président sortant vient du fait qu'il n'a été soutenu que par ceux qui ont bénéficié de l'évolution récente de la Pologne. Il prédit une campagne de second tour "explosive".

Le président sortant a immédiatement qualifié son score de "sérieux avertissement" adressé au "camp du pouvoir" et annoncé qu'il présenterait dès lundi des propositions pour "les déçus qui attendent des changements plus rapides, une modernisation plus rapide du pays".

Les pouvoirs du chef de l'Etat sont relativement limités en Pologne. Mais l'issue du scrutin présidentiel risque d'influencer celle des législatives attendues à l'automne, vote clé pour l'exercice du pouvoir dans ce pays de 38 millions d'habitants, poids lourd économique et politique de l'Europe centrale.