Pour le président bélarusse "mieux vaut être dictateur que pédé"

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Paria en Europe, Alexandre Loukachenko dénonce dimanche les critiques du ministre polonais des Affaires étrangères, Radoslaw Sikorski et de son homologue allemand, Guido Westerwelle. Ce dernier ayant rendue publique son homosexualité.

"Le premier vit à Varsovie, le second à Berlin" , dit-il. "En ce qui concerne le second, qui crie à la dictature (...) après avoir entendu ça je me suis dit : mieux vaut être dictateur que pédé" , lancele président Biélorusse.

Le pays est l'objet de sanctions occidentales en raison des arrestations d'opposants qui se sont multipliées après la réélection d'Alexandre Loukachenko à la présidence en 2010.

Vous êtes à nouveau en ligne