Pour Cohn-Bendit, "Montebourg et Barroso ont tort"

Daniel Cohn-Bendit, le 21 juin 2013 à Lisbonne au Portugal. 
Daniel Cohn-Bendit, le 21 juin 2013 à Lisbonne au Portugal.  (JEROME MARS / JDD / SIPA )

Invité d'Europe 1, le député écologiste européen a donné tort à toutes les parties du clash Paris-Bruxelles. 

Daniel Cohn-bendit a décidé de se mêler du clash Paris-BruxellesInvité d'Europe 1, samedi 29 juin, le député européen écologiste a donné tort à la fois au ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg et au président de la Commission européenne José Manuel Barroso, dans la polémique qui les opposent.

"L'incapacité politique de l'UE, donc de tous les gouvernements européens, et l'incapacité de la Commission ont une responsabilité dans les difficultés des sociétés, qui vont, après, politiquement vers les populismes", a reconnu Daniel Cohn-Bendit qui précise toutefois : "Faire porter le chapeau simplement à Barroso est complètement idiot." "Et Montebourg, et Barroso ont tort: ce n'est pas match nul, c'est match négatif", assène-t-il.

Au passage, le député européen a critiqué les décisions du Sommet européen de cette semaine : "Dire qu'il faut lutter contre le chômage des jeunes, c'est juste. Mais quand on met sept ou huit milliards sur deux ans, c'est complètement insuffisant pour six millions de jeunes au chômage en Europe." Pour lui, François Hollande doit adopter la même tactique que le Premier ministre David Cameron pour défendre les intérêts britanniques : "Opposer son veto."

Vous êtes à nouveau en ligne