Post-Brexit : la Provence facilite l'implantation sur son territoire

FRANCE 3

Les entreprises outre-Manche s'inquiètent pour leurs activités. Certains patrons pensent déjà à délocaliser, comme deux Français à la tête d'une start-up à Londres et qui ont décidé de se développer dans la région de Marseille.

Arrivée à l'aéroport de Marignane, en provenance de Londres. Le début d'une journée marathon pour ce chef d'entreprise français et son associé, installés dans la capitale britannique. Trois semaines après le Brexit, ils ont décidé de faire le grand saut. "On a plus le choix si on veut pouvoir continuer à faire de la recherche il faut quitter l'Angleterre. On gardera des bureaux à Londres, mais on ouvre ici nos nouveaux bureaux de recherche et de développement" Jean Viry Babel, PDG de XRapid.

Une implantation facilitée

Première étape : trouver des locaux. Laurence leur présente l'un des responsables de l'école des Mines de Gardanne qui héberge une pépinière d'entreprises. La start-up va pouvoir louer des locaux à un prix défiant toute concurrence : 60 euros par mois. Et ça n'est pas tout. L'entreprise va pouvoir travailler avec de jeunes ingénieurs pour développer de nouveaux projets. Pour créer les statuts de l'entreprise le plus vite possible, on les présente à un cabinet d'experts-comptables, il va s'occuper de toutes les démarches administratives. Reste maintenant à apposer une signature.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne