Neuf Français sur dix heureux dans leur travail, selon un sondage

41% des Français n\'ont \"pas vraiment déjà songé à quitter leur entreprise\", et 16% n\'y ont \"jamais pensé\", selon un sondage publié le 20 mai 2014.
41% des Français n'ont "pas vraiment déjà songé à quitter leur entreprise", et 16% n'y ont "jamais pensé", selon un sondage publié le 20 mai 2014. (ROBERT DALY / GETTY IMAGES)

Selon le baromètre annuel Edenred-Ipsos, 49% des Français considèrent que le niveau de leur salaire est leur principale préoccupation professionnelle.

Qui a dit que les Français ne sont jamais contents ? 88% d'entre eux se déclarent globalement "heureux" dans leur travail, selon le baromètre annuel Edenred-Ipsos publié mardi 20 mai, une proportion en augmentation de deux points par rapport à l'an dernier. En Europe, les plus heureux au travail sont les Belges (94%), tandis que les moins satisfaits sont les Italiens (86%). 

Dans la même veine, 41% des Français n'ont "pas vraiment déjà songé à quitter leur entreprise", et 16% n'y ont "jamais pensé". Invités à donner une note sur leur qualité de vie au travail, les salariés français attribuent en moyenne une note de 6,2/10. Les plus satisfaits sont les Suédois (7,1/10), devant les Britanniques (6,9/10), les Belges (6,8/10) et les Allemands (6,7/10). Les Français apparaissent en outre comme "les plus démotivés d'Europe" (38% des sondés affirmant que leur motivation diminue, contre 29% en Europe).

7 salariés sur 10 sollicités en dehors des heures de travail

Autre enseignement de cette enquête menée auprès de plus de 8 000 personnes : près de sept salariés européens sur dix (67%) disent être sollicités par leur travail en dehors des heures de bureau. Et 49% déclarent être dérangés "de temps en temps", et 18% "souvent".

Alors que les salariés pointent un brouillage accru de la ligne séparant vie privée et vie professionnelle, 46% des entreprises équipent leurs employés d'une connexion internet et d'un téléphone portable. La proportion grimpe à 94% en Suède, le pays le moins équipé étant la Belgique (28%), tandis que la France est dans la fourchette haute avec 55%.

*Sondage effectué en ligne en janvier 2014 dans huit pays (Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Portugal, Suède et Royaume-Uni) auprès de 8 800 salariés.

Vous êtes à nouveau en ligne