Paris : évacuation d'un camp de migrants porte d'Aubervilliers

Le démantèlement d’un camp de migrants à Paris a commencé dès 6 heures du matin mardi 28 janvier. L'objectif des autorités est de mettre le maximum de personnes à l'abri.

L'évacuation d'un camp de migrants a commencé à l’aube mardi 28 janvier, porte d'Aubervilliers, à Paris. Cette question est l'un des enjeux des élections municipales de mars. Anne Hidalgo s'est rendue sur place mardi matin. Rachida Dati, la candidate les Républicains, est également annoncée. Plusieurs centaines de personnes ont été prises en charge dès 6 heures. Des bus doivent les transporter pour les mettre à l'abri.

Possible report sur la porte de la Villette

Selon le préfet d'Ile-de-France, Michel Cadot, 1 600 places d'hébergement sont prévues un peu partout dans la région. Les associations considèrent que c'est trop peu. Entre 2 000 et 2 500 personnes vivaient dans le camp de la porte d'Aubervilliers.  Des pelleteuses et des camions poubelles se sont occupés de démanteler le campement, sur ordre du préfet de Paris, Didier Lallement. Les associations craignent que les migrants ne fassent que se reporter sur la porte voisine de la Villette. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne