Migrants : les bateaux de sauvetage sont débordés

France 2

Deux bateaux de sauvetage humanitaire, l'Open Arms et l'Ocean Viking, multiplient les opérations de secours aux migrants. Un port européen finira-t-il par leur accorder une autorisation d'accoster ? 

C'est le quatrième jour d'intervention dans une zone au large des côtes libyennes, et il y a urgence : il faut toujours secourir les 105 personnes à bord d'un bateau pneumatique, avant qu'ils ne tombent tous à l'eau, paniqués. Les migrants seront rapidement transportés sur l'Ocean Viking par les sauveteurs, qui sont des citoyens européens. 

Les ports européens refusent d'accueillir les migrants

"Ils sont restés en mer plusieurs jours alors qu'ils sont épuisés. Maintenant, les enfants jouent sur le bateau. Mais, tout est très calme autour de nous. Ils ont vraiment besoin de se reposer", explique Luca, membre de l'équipage de l'Ocean Viking. Au total, il y a désormais 356 personnes à bord, qui espèrent débarquer dans un port de toute urgence. L'Open Arms, l'autre navire de sauvetage actuellement en mer, se trouve au large de l'île italienne de Lampedusa,avec 151 migrants à son bord. L'Italie et Malte n'ont pas donné suite à leur demande.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne