Mauritanie : naufrage d'un bateau transportant une quarantaine de migrants, un seul survivant

Des migrants arrivant sur l\'île italienne de Lampedusa, le 1 août 2020 (photo d\'illustration).
Des migrants arrivant sur l'île italienne de Lampedusa, le 1 août 2020 (photo d'illustration). (ALBERTO PIZZOLI / AFP)

Le drame a eu lieu dans les eaux internationales, "bien loin" des rivages de ce pays d'Afrique de l'Ouest situé entre le Sénégal et le Sahara occidental, selon une source sécuritaire mauritanienne. 

Une quarantaine de migrants se sont noyés et un seul a survécu, lors d'un naufrage au large de la Mauritanie, jeudi 6 août, a appris l'AFP auprès de l'Agence des Nations unies pour les réfugiés et d'une source sécuritaire mauritanienne. Le seul survivant est originaire de Guinée, a précisé, Vincent Cochetel, un responsable de l'agence de l'ONU, sur Twitter. 

Le naufrage a eu lieu dans les eaux internationales, "bien loin" des rivages de ce pays d'Afrique de l'Ouest situé entre le Sénégal et le Sahara occidental, selon une source sécuritaire mauritanienne. "Nous avons trouvé par hasard l'unique rescapé" sur une plage de Nouadhibou, "selon ses dires un Guinéen", a expliqué cette source, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat. Il a affirmé que lui et ses amis venaient du Maroc et se rendaient aux Canaries, archipel espagnol.

Plus de 60 migrants africains sont morts noyés au large de la Mauritanie en décembre 2019, dans le pire naufrage de l'an dernier sur la route des migrations longeant la côte Atlantique.

Vous êtes à nouveau en ligne