VIDEO. Pour Gérard Collomb, les migrants font du "benchmarking" en comparant les pays européens

PUBLIC SENAT

Le ministre de l'Intérieur a affirmé devant le Sénat que les migrants "font un peu de benchmarking pour regarder les différentes législations à travers l'Europe qui sont les plus fragiles".

La petite phrase de Gérard Collomb n'est pas passée inapercue. Le ministre de l'Intérieur était auditionné au Sénat, mercredi 30 mai, pour présenter le très critiqué projet de loi asile et immigration"Le Sénat aime beaucoup comparer les différentes législations européennes, a-t-il déclaré dans une séquence remarquée par Public SénatIl n’y a pas que le Sénat qui fait du benchmarking, les migrants aussi."

Pour le ministre de l'Intérieur, "les migrants font un peu de benchmarking pour regarder les différentes législations à travers l’Europe qui sont les plus fragiles". "Telle nationalité que je ne citerai pas se dirige plutôt vers tel pays, non pas parce qu’elle est plus francophile, mais tout simplement parce que là c’est plus facile, a insisté Gérard Collomb. En Allemagne, des nationalités où en France on peine à traiter en 3 ans, sont traitées en 2 semaines. Les gens comparent un peu et se disent 'on va aller dans tel pays'."