VIDEO. Le naufrage d'une embarcation transportant des migrants filmé au large de la Libye

RAI / EVN

Le naufrage de mercredi a fait une centaine de disparus, selon les survivants recueillis à Porto Empedocle, en Sicile (Italie).

Deux naufrages ont fait plus d'une centaine de morts, mercredi, et 35 victimes, jeudi, au large des côtes libyennes, selon un bilan qui n'a pas été confirmé par la marine italienne.

Des marins italiens se sont jetés à l'eau pour sauver de la noyade des migrants après le naufrage dramatique, mercredi 25 mai, de leur embarcation de fortune. Le navire patrouillait dans le canal de Sicile quand le centre de coordination des secours en Méditerranée l'a avisé de la proximité d'un "bateau de pêche de treize mètres de long, clairement surchargé". "Quelques-uns de mes hommes se sont jetés à l'eau pour aider les migrants, parfois en les tirant carrément par les cheveux", raconte le capitaine du Bettica.

Un bateau de pêche chargé de migrants

Le naufrage de ce bateau de pêche, parti de Libye, a fait une centaine de disparus selon les survivants recueillis à Porto Empedocle, en Sicile (Italie). Cinq morts avaient été repêchés. La marine italienne a sauvé 562 personnes, dont 432 pour le seul Bettica, les autres ayant été secourus par la frégate Bergamini. Parmi les migrants secourus par le Bettica, on compte 341 hommes, 48 femmes et 43 mineurs. Aucune trace des passeurs en revanche.

Jeudi, c'est un avion luxembourgeois engagé dans cette opération qui a localisé une embarcation alors qu'elle avait déjà chaviré, avec environ une centaine de migrants à l'eau ou accrochés à l'épave. Deux vedettes des garde-côtes italiens et un navire participant à l'opération anti-passeurs ont secouru 88 migrants, selon un porte-parole des garde-côtes italiens

REUTERS

Vous êtes à nouveau en ligne