VIDEO. Evacuation de la gare de Budapest face à l'afflux de migrants

EVN

Les autorités suspendent le trafic de la gare internationale.

"Allemagne, Allemagne !", "Nous voulons partir !" De nombreux migrants candidats au départ ont manifesté devant la gare internationale de Budapest (Hongrie), mardi 1er septembre au matin. Cette manifestation spontanée intervient après l'évacuation et la suspension du trafic ferroviaire, face à l'afflux de migrants qui tentent de monter à bord de trains pour l'Autriche.

"Aucun train n'arrivera ni ne partira de la gare de Keleti jusqu'à nouvel ordre. Nous demandons à tout le monde de quitter les lieux", annonce un message diffusé par haut-parleurs.

50 000 migrants sont entrés en Hongrie au mois d'août

La décision d'évacuation intervient alors qu'environ 500 migrants ont essayé de monter à bord du dernier train pour Vienne (Autriche). Au cours du seul mois d'août, 50 000 migrants, en majorité des réfugiés fuyant la guerre en Syrie, en Irak ou en Afghanistan, sont entrés en Hongrie. Face à cette situation, le pays a érigé une clôture de barbelés le long de sa frontière avec la Serbie. Depuis le début de l'année, 350 000 migrants ont traversé la Méditerranée.

Vous êtes à nouveau en ligne