VIDEO. Éric Ciotti : "Il faut différencier les migrants économiques des réfugiés"

Pour Éric Ciotti, invité à débattre sur le plateau de "Mots croisés" lundi 1er juin, migrants économiques et réfugiés ne viennent pas des mêmes pays et n'ont pas les mêmes requêtes. Extrait.

Éric Ciotti, invité à débattre sur le plateau de Mots croisés lundi 1er juin, a précisé les différences entre migrants économiques et réfugiés : pour lui, ils ne viennent pas des mêmes pays et n'ont pas les mêmes requêtes. 

Continent africain : un problème démographique ? 

Le président du conseil départemental des Alpes-Maritimes a notamment précisé : "Il y a beaucoup de migrants économiques, avec ce qu'il se passe en Irak et en Syrie. Et il y a ces flux traditionnels et structurels qui font que le continent africain, qui a vu sa population multipliée par cinq depuis la fin de la colonisation, qui verra sa population multipliée par deux d'ici vingt ans [...], a un écart de développement qui est aujourd'hui source de migration vers l'Afrique du Sud ou vers le continent européen."

Une immigration contrôlée

Et cette migration économique, pour Éric Ciotti, pourrait être contrôlée. "Une solution ? Arriver à distinguer ceux qui relèvent de l'asile, de la protection de ce statut noble de réfugié – qui a toujours été au cœur de notre modèle [...] – et ceux qui relèvent d'une migration économique", a ajouté le député des Républicains des Alpes-Maritimes.

Vous êtes à nouveau en ligne