VIDEO. A Bodrum, le moment où les policiers turcs découvrent le corps de l'enfant syrien mort sur la plage

Cette vidéo n'est plus disponible

Le corps du petit Syrien s'est échoué sur une plage turque, après le naufrage de son embarcation à destination de l'île grecque de Kos.

Il s'appelait Aylan Kurdi. Ce petit Syrien de trois ans, originaire de Kobané, a été retrouvé mort sur une plage de Bodrum (Turquie), mercredi 2 septembre, alors qu'il tentait de rejoindre l'Europe avec son frère aîné de cinq ans, décédé lui aussi. Prévenus par les cris des migrants, les sauveteurs ont pu récupérer 15 personnes, saines et sauves. Mais ils ont repêché 12 corps sans vie. Sur la vidéo, vêtu d'un tee-shirt rouge et d'un short bleu, le petit garçon gît inanimé, face contre terre, avant d'être porté par un policier turc.

La photo fait le tour du monde

Les photos de ce petit enfant syrien ont très vite envahi les réseaux sociaux sous le mot-dièse #KiyiyaVuranInsanlik ("l'humanité échouée" en turc). Les images ont aussi été largement reprises par la presse européenne, y compris par des journaux qui avaient auparavant adopté une ligne très dure à l'égard des migrants. Depuis, les réactions politiques se succèdent. "Urgence d'agir, urgence d'une mobilisation européenne", a notamment écrit sur Twitter le Premier ministre français, Manuel Valls.

Vous êtes à nouveau en ligne