Venezuela : un exode massif

france 2

Plus de deux millions de Vénézuéliens ont choisi de quitter leur pays pour des raisons économiques. Ils se réfugient en Colombie, en Equateur ou encore au Brésil.

À Tulcan (Équateur), la file de Vénézuéliens qui ont fait le choix de quitter leur pays est interminable. C'est l'exode le plus important qu'ait connu l'Amérique latine. "On va continuer d'avancer avec ma famille, quoiqu'il arrive, prévient un Vénézuélien. On cherche une destination où je trouverai du travail." Depuis le début de l'année 2017, plus d'un million de personnes ont choisi de partir en Colombie, près de 550 000 ont préféré se rendre en Équateur et 280 000 autres sont partis en direction du Pérou. Enfin, 52 000 personnes se sont rendues au Brésil.

Les tensions se multiplient

Les pays voisins du Venezuela sont submergés. À Cucuta, en Colombie, l'afflux des réfugiés pose de plus en plus de problèmes et l'accueil est de moins en moins chaleureux. Les tensions se multiplient au Brésil où des camps de Vénézuéliens ont été attaqués. La xénophobie s'accentue. À la suite d'une nouvelle réforme économique, la monnaie vénézuélienne, le bolivar, a été de nouveau dévaluée et ceux qui restent craignent le pire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne