Une nouvelle "caravane" de migrants en route vers les Etats-Unis

Des migrants quittent San Pedro Sula (Honduras), le 14 janvier 2019, à l\'occasion du départ d\'une nouvelle \"caravane\" vers les Etats-Unis.
Des migrants quittent San Pedro Sula (Honduras), le 14 janvier 2019, à l'occasion du départ d'une nouvelle "caravane" vers les Etats-Unis. (ORLANDO SIERRA / AFP)

Des milliers de migrants d'Amérique centrale, d'une précédente "caravane", sont toujours bloqués à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis.

Des centaines de migrants honduriens ont entamé, lundi 14 janvier, leur périple de plusieurs semaines, voire mois, vers le Nord, dans le but de rejoindre les Etats-Unis. Plusieurs centaines de personnes se sont réunies dans les rues de San Pedro Sula avec des drapeaux honduriens. Entre 600 et 800 Honduriens se trouvaient dans cette nouvelle "caravane", selon les estimations de Miroslava Serpas, chargé des affaires migratoires au CIPRODEH, un centre de recherche sur les droits humains qui accompagne le groupe.

Plus de 7 000 Honduriens déjà retournés dans leur pays

Depuis novembre et l'arrivée d'une précédente "caravane" à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, plusieurs milliers de migrants d'Amérique centrale vivent dans des camps de fortune à Tijuana. Plus de 7 000 Honduriens sont retournés dans leur pays, selon les chiffres des autorités.

Le président américain Donald Trump a promis d'empêcher les migrants venus d'Amérique centrale, dont il n'a eu de cesse de dénoncer l'organisation en "caravanes" et la menace qu'ils constituent pour la sécurité nationale américaine, de franchir les 3 200 km de la frontière entre les deux pays. Le Pentagone a annoncé lundi que l'armée américaine allait prolonger sa mission de maintien de la sécurité et de protection à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique jusqu'au 30 septembre.

Vous êtes à nouveau en ligne