Un an après... l'agression de centaines de femmes à Nouvel An à Cologne

France 3

Il y a un an, des réfugiés avaient agressé des dizaines de femmes à Cologne (Allemagne) le jour du Nouvel An. Que s'est-il passé depuis ?

Cauchemar à Cologne dans la nuit du 31 décembre 2015 au 1er janvier 2016. Plusieurs groupes d'hommes ont agressé des femmes en pleine fête du Nouvel An. Le 6 janvier, les autorités enregistrent plus de 1 200 plaintes. Les suspects sont des étrangers, principalement des demandeurs d'asile ou des immigrés en situation illégale. Après ces révélations, des responsables politiques mettent en cause la politique d'accueil massive de réfugiés en Allemagne. Le 11 janvier, un mouvement islamophobe organise une manifestation contre les réfugiés et contre Angela Merkel. Sous pression, la chancelière durcit le ton contre les demandeurs d'asile condamnés.

35 personnes inculpées

Le 19 janvier, une première personne est arrêtée pour agression et deux autres pour vols. En février, 73 personnes sont mises en examen et les premières condamnations tombent. Trois hommes sont reconnus coupables de vols. Le premier procès pour agression sexuelle s'ouvre en avril. Malheureusement, la police redoute que la plupart des agresseurs ne soient jamais interpellés. La qualité des vidéosurveillances est mauvaise et les témoignages manquent. Un an après, la moitié des investigations a été suspendue par manque de preuve. Seules 35 personnes ont été inculpées. Pour le 31 décembre 2016, Cologne a mis en place des moyens supplémentaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne