Un accord européen a été trouvé pour répartir les migrants de l'"Ocean Viking", la France en accueillera 150

Des migrants à bord de l\'\"Ocean Viking\", le 23 août 2019. 
Des migrants à bord de l'"Ocean Viking", le 23 août 2019.  (ANNE CHAON / AFP)

Le reste des passagers sera réparti entre l'Allemagne, l'Irlande, le Luxembourg, le Portugal et la Roumanie. 

Un accord européen a été trouvé pour faire débarquer et répartir les 356 migrants se trouvant à bord du navire Ocean Viking dans six pays de l'Union européenne (UE), a annoncé vendredi 23 août le Premier ministre maltais, Joseph Muscat. 

"Tous les migrants à bord" du bateau humanitaire des ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontière vont être transférés sur un bateau militaire maltais, amenés ensuite à terre puis répartis entre la France, l'Allemagne, l'Irlande, le Luxembourg, le Portugal et la Roumanie, a précisé Joseph Muscat sur son compte Twitter. "La France maintient sa solidarité : 150 [personnes] seront accueillies dans les prochains jours sur notre territoire", a déclaré sur Twitter le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. 

Le bateau de SOS Méditerranée et Médecins sans Frontière patientait vendredi pour le douzième jour d'affilée dans les eaux internationales entre Malte et la Sicile, en attendant d'être autorisé à débarquer ses passagers. Parmi les personnes secourues au large des eaux libyennes se trouvent quatre femmes et cinq enfants de 1 à 6 ans, ainsi qu'une centaine de mineurs de moins de 18 ans, dont 80% voyagent seuls, parfois âgés de 13 ou 15 ans. 

Vous êtes à nouveau en ligne