Syrie : des milliers de réfugiés sont bloqués à la frontière avec la Turquie

FRANCE 2

Ankara refuse toujours de laisser passer ces Syriens qui tentent de fuir les zones de conflit. Un camp de réfugiés a été installé à un kilomètre de la frontière entre les deux pays.

La guerre d'Alep est en cours en Syrie entre les rebelles et le régime et en raison des bombardements, des milliers d'habitants de la deuxième ville du pays ont fui en direction du Nord et de la Turquie ces derniers jours. Mais les autorités refusent d'ouvrir le passage et ces réfugiés s'entassent dans un camp de fortune installé à un kilomètre de la frontière. "Des dizaines de milliers de réfugiés attendent dans le froid, ils fuient les bombardements russes intenses", indique Martine Laroche-Joubert, envoyée spéciale de France 2 sur place.

Éviter le passage de jihadistes

Ankara ferme sa frontière pour mieux contrôler ce flux migratoire intense. "La Turquie refuse de les laisser passer parce qu'elle a déjà accueilli plus de 2,5 millions de réfugiés. Ensuite parce qu'elle veut contrôler chaque passage pour éviter que des jihadistes entrent ici. S'il y a passage, il se fera au compte-goutte. Actuellement, seuls des humanitaires et des camions de ravitaillement pénètrent dans le camp de réfugiés", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne