Six migrants secourus au large de Calais en pleine nuit après plus de deux heures de recherche

Un patrouilleur de la Marine Nationale, le 21 octobre 2011. (Photo d\'illustration)
Un patrouilleur de la Marine Nationale, le 21 octobre 2011. (Photo d'illustration) (FRANK PERRY / AFP)

Dans la nuit du lundi 3 avril au mardi 4 avril, vers 2h45, six migrants d'origine iranienne qui se trouvaient à bord d'une petite embarcation ont été repêchés en pleine mer au large de Calais.

Six migrants ont été repêchés en pleine mer au large de Calais dans la nuit du lundi 3 avril au mardi 4 avril vers 2h45. Les autorités avaient reçu un appel de détresse vers minuit et quart de six migrants d'origine iranienne qui se trouvaient à bord d'une petite embarcation.

Les secours ont eu énormément de mal à les localiser à cause de la présence d'un épais brouillard. L'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale, stationné au Touquet, a été mis en alerte mais il n'a pas pu décoller à cause du brouillard.

En état de légère hypothermie

Le Cross Gris-Nez a mobilisé le patrouilleur Flamant de la Marine nationale qui a balayé la zone en pleine mer. Au total, quatre bateaux ont patrouillé jusqu'à ce que les six migrants soient retrouvés. En état de légère hypothermie, après avoir passé 2 à 3 heures en mer, ils ont reçu les premiers soins des marins du patrouilleur, dans l'infirmerie du navire.

Le préfet maritime de la Manche rappelle que ces traversées sont extrêmement risquées et dangereuses. La Manche et la mer du Nord sont des mers où la navigation est difficile et où le trafic maritime est dense.

Vous êtes à nouveau en ligne