"Si j'avais su, jamais je n'aurais pris un migrant dans la voiture" : mis en examen depuis février 2017, un chauffeur de taxi dans l'attente de son procès

Ce chauffeur a été interpellé et mis en examen aux côtés de trois personnes soupçonnées d\'être des passeurs.
Ce chauffeur a été interpellé et mis en examen aux côtés de trois personnes soupçonnées d'être des passeurs. (REMY GABALDA / AFP)

L'homme reconnaît les faits, mais ne pensait pas être dans l'illégalité, a-t-il expliqué sur France Bleu Nord mercredi.

"Pour moi, c'était légal." Pourtant, ce chauffeur de taxi de Liévin, dans le Pas-de-Calais, est mis en examen depuis février 2017 pour "aide à l'entrée et à la circulation irrégulières d'étrangers". Cet homme reconnaît, mercredi 26 septembre sur France Bleu Nord avoir transporté entre 2016 et 2017, à de nombreuses reprises, des migrants vietnamiens entre la Belgique et la commune d'Angres, dans le Pas-de-Calais, où se trouvait à l'époque un campement.

À l'époque des faits, "je ne me posais pas la question, explique le chauffeur de taxi. Pour moi, [un migrant] était un client comme un autre, que je prenais à un point A pour le déposer à un point B". Il assure ne jamais avoir facturé plus que ce qu'affichait son compteur, au contraire.

Ça me fait mal au cœur que la justice pense que j'ai profité d'eux.Le chauffeur de taxià France Bleu Nord

Ce chauffeur a été interpellé et mis en examen aux côtés de trois personnes soupçonnées d'être des passeurs. "Je ne fais pas partie d'un réseau, pour moi ce n'était pas un trafic mais simplement des courses. C'était mon travail !", se défend-il. "Je les ai aidés, en voyant la misère dans laquelle ils vivaient." Face à sa situation actuelle, il regrette : "Si j'avais su, jamais je n'aurais pris un migrant dans la voiture."

Depuis, ce chauffeur de taxi attend son procès, dont la date ne lui a pas encore été communiquée. Il aura lieu devant le tribunal correctionnel de Béthune. Placé sous contrôle judiciaire, l'homme a dû se racheter une voiture pour travailler, la sienne ayant été saisie.

Vous êtes à nouveau en ligne