Réfugiés : le monde de la gastronomie affiche sa solidarité

France 3

Beaucoup de réfugiés afghans, irakiens ou syriens avaient un métier, une situation sociale. Parmi eux, des cuisiniers sont accueillis par leurs confrères français à Paris, qui leur ont laissé les clefs de leur cuisine.

Ils se rêvent à la tête d'un restaurant, comme avant à Damas. Doha et Mohammed El Khaldy, cuisiniers syriens réfugiés à Paris, sont les stars d'un jour dans un restaurant branché du quartier des Halles. Au menu ce dimanche 19 juin : brunch syrien. Mezze suivis d'une spécialité de Damas, le Fette, végétarien ou à la viande.

A nouveau ensemble et en sécurité

En 2012, Mohammed quittait seul la Syrie et ses restaurants. En Égypte, il lance une émission culinaire. Deux ans plus tard, sa femme et ses trois fils le rejoignent. Après douze jours en mer avec 750 réfugiés, ils ont atteint l'Europe pour tout reconstruire. "On veut vraiment travailler. On ne veut pas prendre l'argent du gouvernement et rester à ne rien faire", assure Doha El Khaldy. Jusqu'à mardi, onze restaurants parisiens ouvrent leur cuisine à des chefs réfugiés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne