Référendum anti-migrants en Hongrie : un revers pour Viktor Orban ?

France 2

Plus de huit millions d’électeurs hongrois étaient appelés à se prononcer ce dimanche 2 octobre sur la politique européenne de répartition des demandeurs d’asile.

Ce dimanche 2 octobre, les Hongrois étaient appelés aux urnes pour se prononcer sur l'accueil de réfugiés dans leur pays. Quels sont les premiers indicateurs ? "Viktor Orban espérait un plébiscite, mais c'est plutôt une demi-victoire qui semble se dessiner", explique Amaury Guibert, en direct de Budapest.

Un résultat non valable

Certes, selon un sondage sorti des urnes, 95% des votants ont dit "non" au mécanisme de relocalisation des migrants, mais la participation est très faible, à peine 45%. Résultat, ce référendum ne sera pas validé, car selon la Constitution hongroise, il faut au moins 50% de participation. "C'est un échec pour Viktor Orban et son gouvernement qui ont dépensé des millions dans cette campagne", ajoute le journaliste. À l'inverse, c'est une victoire pour ses opposants, qui avaient appelé à l'abstention. Et pour l'Union européenne, c'est un soulagement.

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne