Présidentielle : Marine Le Pen durcit le ton

France 2

En meeting à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), jeudi 30 mars, Marine Le Pen a durci le ton sur les migrants.

C'est la région où Marine Le Pen réalise ses plus mauvais scores, après la Corse. Alors sur le marché de Concarneau (Finistère), ce vendredi 31 mars au matin, la présidente du Front national est en opération séduction, avec un thème principal : l'immigration. "Beaucoup de migrants ont été répartis dans des villages bretons, avec comme conséquence, incontestablement, une hausse de l'insécurité", a-t-elle dit.

Une terre historiquement de gauche

Associer migrants et insécurité, Marine Le Pen effectue un retour aux fondamentaux en citant plusieurs faits divers à la tribune, jeudi 30 mars au soir, lors d'un meeting dans une exploitation laitière. Sur cette terre historiquement de gauche, la présidente du FN adresse aussi un message aux agriculteurs et producteurs de porcs, nombreux. Avec une promesse : la sortie de l'Union européenne et une nationalisation des aides, diversement appréciée.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne