Pourquoi la photo du petit Aylan provoque-t-elle autant d'émotion ?

France 3

Denis Muzet, sociologue des médias, est l'invité du Grand Soir 3, jeudi 3 septembre. L'occasion de revenir sur la photo du corps du petit enfant syrien de trois ans, échoué sur une plage de Turquie.

Pour Denis Muzet, sociologue des médias, invité sur le plateau du Grand Soir 3, ce jeudi 3 septembre, "dans nos sociétés occidentales vieillissantes, les enfants sont vénérés. Et [la photo du petit Aylan] est très émouvante parce qu'elle dit l'horreur du drame des migrants, mais elle dit aussi l'échec de l'humanité". L'enfant à lui seul est l'humanité échouée, selon le spécialiste.

Une photo peut faire bouger les choses

"Le caractère extrêmement statique de cette image, alors qu'on est dans une logique de flux des migrants fait son originalité. Par ailleurs, cet enfant représente l'ensemble de ces migrants. Les politiques occidentaux parlent souvent de chiffres. Or, tout d'un coup, on prend la réalité en pleine figure", explique le sociologue.
D'après lui, cette photo peut changer la perception que les Français ont de la crise des migrants. Les peuples vont bouger et les hommes politiques qui suivent les peuples vont donc aussi bouger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne